Depuis les premiers instants de la collection, avant toute publication, je souhaitais laisser place à des e-books liant plus étroitement texte et image. Il y a toujours ce lien, puisque chaque e-book comprend une illustration de couverture que nous demandons de réaliser à divers illustrateurs : il y a eu Jérémy Kartner pour La Véritable Histoire de Jeanneton, Jahyra pour Un, deux, trois… Nous irons en croix, il y aura Sandokan pour Gourmandises – récits libertins, Phanhoria pour A mon Amante… Mais e-ros graphique entend illustrer aussi le texte, avec pour Le Petit Chaperon vert par exemple, six illustrations en couleurs pleine page.Quel type d’écrit serait le plus apte à être illustré ? Beaucoup le sont, mais c’est le conte qui m’attirait le plus. Imaginer un conte, à la façon des livres d’histoires que l’on raconte aux enfants le soir, mais pour les adultes, avec un texte érotique, des illustrations qui pourraient l’être aussi…
Restaient à trouver l’auteur et l’illustrateur adéquats. Isabelle Lorédan m’avait mis en relation avec Jérémy Kartner qui a un style graphique, je le pense, idéal pour ce type de réalisations.
Quant à l’auteur, j’avais une idée en la personne de Miriam Blaylock dont j’admirais les écrits lus sur son site. Miriam Blaylock est pour moi un des meilleurs écrivains érotiques que je connaisse. Seulement, entre Miriam Blaylock et le monde de l’édition, ce n’est pas spécialement le grand amour, et vous le comprendrez si vous lisez ce que l’auteur en dit sur son site. Le proverbe dit « qui ne tente rien n’a rien », je lui ai donc proposé de collaborer à la collection e-ros et à ma grande surprise et à ma grande joie, elle a accepté. Le conte était pour elle, c’était certain, et c’est très peu de temps après ma demande, après avoir regardé ce que réalisait Jérémy Kartner que Miriam Blaylock m’a proposé le conte du Petit Chaperon vert tel que vous pouvez le lire à présent.
Image de prévisualisation YouTube
La seule modification demandée et  réalisée a été le chapitrage, qui permet une lecture numérique facilitée et un placement judicieux des illustrations. Le texte était déjà, et mon travail en a été considérablement réduit, publiable. Jérémy Kartner a quant à lui réalisé un très beau travail d’illustration, j’aime beaucoup ce qu’il fait et je suis vraiment satisfaite du résultat obtenu par ce pastiche érotique, Le Petit Chaperon vert.Si vous connaissez peu ou pas Miriam Blaylock, je vous invite à vous reporter à l’interview que j’ai réalisé de cet auteur pour le webzine de Neoplaisir : http://www.neoplaisir.com/sexyblog/interviews/miriam-blaylock-ecrivain-erotique.html

Et, si vous aimez les textes ludiques, bien écrits, imaginatifs, érotiques, je vous invite à découvrir Le Petit Chaperon vert.

Le Petit Chaperon vert, e-book de Miriam Blaylock et de Jérémy Kartner, éd. Dominique Leroy, coll. e-ros graphique, 1,29 €, à télécharger sur  http://dominiqueleroy.izibookstore.com/produit/115

_____

Présentation sur le site de l’éditeur :

Si vous ne connaissez que l’histoire du Petit Chaperon rouge, sans doute est-ce dû à quelques problèmes de vision d’écrivain. Car le Petit Chaperon vert est en réalité un petit gars qui s’en va chez son grand-père, surnommé le Grand Braquemart, eu égard à son glorieux passé. Et si le grand-père est au lit, ce n’est bien sûr pas sans raison.
Les connotations sexuelles du conte traditionnel vous avaient en partie échappé ? Le Petit Chaperon vert ne laisse aucune hésitation dans son interprétation : il s’agit d’un conte pour adultes, illustré comme il se doit !

Sous le pseudonyme de Miriam Blaylock, l’auteur vit et écrit à Bruxelles. Passionnée de sadomasochisme et d’érotisme, elle se consacre principalement à l’écriture de contes, de poèmes et de nouvelles. Le Maître des Plaisirs, son premier recueil, a été illustré par Victor Sanchez.

Né en 1983, Jérémy Kartner, après des études aux Beaux-Arts de Besançon, met ses talents au service du fanzine Unknown qu’il a co-créé, de groupes du musique, d’éditeurs pour la réalisation de couvertures de livres. Son style graphique a été remarqué par le magazine franc-comtois Fusion’elle auquel il collabore désormais, tout en poursuivant expositions et participations à des festivals.
Collection e-ros graphique.

Nouvelle numérique (eBook à télécharger), 39 pages, six illustrations en couleurs en hors-texte et couverture en couleurs de Jérémy Kartner.