Massage énergétique ou massage du chakra ? Ce sont deux des réponses proposées à la question « Comment masser le sexe d’un homme ? » que je comptais expérimenter. J’arrivais alors en fin de lecture du petit guide Osez les massages érotiques

« Un massage érotique doit répandre dans tout le corps excitation et énergie sexuelle ». Ainsi débute l’introduction. La formulation est d’ailleurs reprise presque mot pour mot un peu plus loin. Le massage doit englober le corps dans sa totalité avant de se concentrer sur les parties sexuelles.

« Le phallus n’est pas le seul outil de communication du mâle occidental, pas plus que l’agressivité ou les scènes de ménage. Sans tomber dans le spiritualisme ou le tantrisme, une attitude mentale positive est primordiale. […] Car avant de « faire l’amour à un trou ou à un phallus », on parle avec une âme. La sensualité est l’interpénétration de deux âmes. » (p. 29)

Les techniques de massage sont énumérés avant que le livre ne se dirige plus expressément vers des techniques propres à la femme et à l’homme et ne trouve en fin de volume un point commun aux deux sexes dans le massage anal.

On notera la présence d’une intéressante et instructive introduction sur l’histoire du massage, très peu développé dans ce type d’ouvrage en règle générale. Paulilini et sa « forme très particulière de massage combianant, outre les mains manipulatrices, l’usage du fouet, de la fessée, […] » par exemple. (p. 22)

Quelques points du guide peuvent paraître surprenants, inhabituels, comme cette affirmation : « Le vagin possède deux points principaux de sensation . Le premier, appelé plate-forme orgasmique, se trouve à l’entrée du vagin […] Le cul-de-sac vaginal. Peu de gens connaissent l’existence du cul-de-sac vaginale […] En temps normal, l’utérus repose sur le vagin et en bloque le fond. Lorsqu’il se produit une excitation, les muscles se contractent et l’utérus se soulève, dévoilant le cul-de-sac vaginal : la partie du vagin caché par le col. » (p. 130)

Certaines pistes, souvent peu exploitées, sont mises en avant : « Notre culture sexuelle laisse peu de place au travail des seins masculins. C’est dommage, car la réhabilitation du corps de l’homme passe également par ses tétons. » (p. 110)

Le massage érotique est aussi présenté non comme un plaisir que l’on donne à celui qui est massé, mais un plaisir que l’on prend à masser l’autre : « Les travaux récents des sexologues le recommandent, il faut toucher l’autre pour son propre plaisir avant tout. En un mot, il faut être égoïste ! Cela peut paraître paradoxal. Se focaliser sur le plaisir du partenaire et non du sien aboutit souvent à tomber dans une angoisse de performance. » (p. 48)

Il s’agit d’une communication, d’une « symphonie pour le corps » (p. 51), aussi bien préludes que « postludes » (p. 53).

Osez… les massages érotiques, Erik Rémès, éd. La Musardine, coll. Osez, 9€

 

Présentation de l’éditeur :

Découvrez dans ce petit guide tous les secrets du massage érotique, tous les gestes, toutes les techniques qui vous permettront de plonger votre partenaire dans un état de bien-être absolu. Grâce aux précieux conseils d’Erik Rémès, qui exerce ses talents de masseurs depuis de longues années, vous allez comprendre que le « massage érotique » ne se limite pas à quelques manipulations rapides. Il requiert une longue pratique et quelques connaissances anatomiques de base indispensables. Car qui dit massage érotique ne dit pas forcément effleurement des parties génitales: le corps possède bien d’autres zones érogènes qu’il serait dommage de négliger! Erik Rémès va vous aider à choisir les bonnes positions, les bonnes circonstances, les bons produits, propices à un massage voluptueux, et surtout à faire l’apprentissage des gestes adaptés aux massages de chaque partie du corps grâce à de longues séquences illustrées. Voilà un guide qui va vous faire du bien, des pieds à la tête, en passant bien sûr par les parties les plus intimes de votre corps…