Au salon du livre érotique d’Evian figuraient deux jeunes auteurs dont je ne connaissais pas l’œuvre. Ces auteurs se sont déplacés pour présenter leur livre, j’ai échangé quelques mots avec eux, deux bonnes raisons pour les citer sur ce blog.

Tout d’abord Raynald Bailly, auteur du roman érotique La Triviale Poursuite, aux éditions Le Manuscrit (livre papier et numérique en format pdf uniquement).

Voici la présentation du roman : « Séverin, un jeune trentenaire, explore l’univers amoureux. Il nous livre sans pudeur ses émotions, ses découvertes, ses constatations, perçues à travers sa naïveté et son côté pervers. La diversité des rencontres et des lieux fréquentés accroît l’expérience, qui fait grandir les hommes, mais ne les empêchent pas de perdre la tête face aux charmes de la féminité. Placée sous le signe des plaisirs de la chair et de la vie, cette introspection nous entraîne dans une véritable quête érotique. » Vous trouverez aussi un court extrait ici : http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=13864 avec un ensemble d’informations que je ne recopie pas.

Ensuite, Claire de la Chatlys, auteur du recueil de nouvelles Encore?! aux éditions Kirographaires (http://www.edkiro.fr/encore.html)

En voici la présentation : « Le recueil érotique Encore ?! présente cinquante-six textes de différentes longueurs. S’y trouvent des textes courts, des poèmes et des nouvelles. Le style d’écriture est soit le récit de la personne concernée, soit la narration d’un voyeur. Le personnage principal de chaque texte est à chaque fois différent. Il s’agit d’une femme ou d’un homme. Jeune ou d’âge mure. Hétéro ou homosexuel. Novice ou expérimenté dans ses ébats amoureux. Seul ou accompagné. Il est humble que ce soit vis-à-vis d’autrui comme de lui-même. Ni grossier ni vulgaire. Prônant l’amour sous toutes ses formes. Chaque texte est respectueux de l’humanité et propose une vision d’un émoi précis qui prend toute son ampleur au fur et à mesure de sa découverte. Le plaisir. Le désir mais aussi l’attente. Le supplice de laisser jouer l’autre avec soi afin de jouir ensemble de ce bonheur particulier. Dans ses lignes, l’auteur vise à promulguer l’érotisme dans sa forme la plus douce et sensuelle qui lui ai permise d’offrir au lecteur. Un échange. Un partage. Une envie de faire naitre une jouissance subtile par l’esprit dans le corps d’un autre. Inconnu ou pas. » Claire est aussi blogueuse : http://claire-de-la-chatlys.over-blog.com/

Et notre conversation ? Elle a porté sur le soutien aux auteurs de la part des maisons d’édition (et plus souvent de l’absence de soutien malheureusement), sur les contrats, sur les maisons d’édition qui ne disent pas leur nom (qui font croire qu’ils éditent à compte d’éditeur alors que ce n’est pas le cas). Rien d’érotique en soi !