On pourrait se lasser des cahiers de vacances pour adultes, qui sont édités chaque année. Pourtant on se surprend à y picorer encore de curieuses informations.

Les « catiminis » désignaient au XVIe siècle :

A. les règles des femmes

B. les prostituées

C. les homosexuels

A votre avis ?

Histoire de l’art, problèmes mathématiques, géographie, vie des animaux, culture générale, français, cinéma… Les matières sont diverses, les QCM fréquents. Le cahier de vacances se termine par un jeu : action/vérité, soft ou hot. Pour interroger un amour de vacances plus que son compagnon ou sa compagne d’une vie, puisque les questions sont de l’ordre de la découverte de l’autre. (Sauf si le compagnon ou la compagne d’une vie reste sexuellement parlant une énigme.)

Le cahier est parsemé de photographies. Ce qui peut faire son charme, ce que je n’aime pour ma part pas. Clara Morgane est certes photogénique, mais toutes les photos me semblent si lisses, si parfaites, si… figures de papier glacé. Et puis un maquillage prononcé lorsque la belle pose sur de l’herbe sèche me semble inadapté… Un petit côté naturel ne m’aurait pas déplu au lieu de cette sophistication.

Cahier de vacances Clara Morgane, éditions Blanche, 7,99€