Aujourd’hui vient de paraître À corps et à cris, Cinq Fessées érotiques. Il s’agit d’un recueil de cinq courtes nouvelles érotiques sélectionnées suite à un appel à textes que j’avais lancé sur ce blog, entre autres. J’avais sur cette page (si vous souhaitez vous y reporter) donné quelques indications sur les textes reçus.

Un auteur a été particulièrement fécond, puisque j’ai reçu neuf ou dix textes de sa part : Gilles Milo-Vacéri, dont j’ai retenu une nouvelle intitulée initialement L’Orphelinat, renommée depuis Le Pensionnat. Parmi les noms d’auteurs connus de la collection, il y a donc Gilles (L’Anniversaire, Jeux libertins a été publié en avril, Destin de femmes le sera en septembre), mais aussi Danny Tyran, auteur de L’Envol, Une Découverte du BDSM, qui a proposé L’Alarme, nouvelle qu’il a ensuite choisi de reprendre pour l’intégrer dans un roman, et le texte finalement retenu : Bonne Fille, le plus long du recueil. Sa longueur compensait celle bien moindre du texte de Désie Filidor, au titre étonnant : Électrodynamique quantique haute tension. Les deux autres textes retenus sont L’amour badine de Karine Géhin, premier texte érotique de cette jeune auteure qui va publier dans d’autres genres littéraires aux éd. Neowood et Storylab et 88-89 de Stéphane Lourmel, dont c’est la toute première publication.

Cet eBook collectif est donc assez équitablement partagé entre nouveaux auteurs et auteurs de la collection, auteurs débutants ou auteurs qui ont un certain nombre de publications à leur actif, aux éditions Dominique Leroy ou ailleurs, à l’instar des autres collectifs jusqu’à présent publiés (À mon amante, Lettres à un premier amant, Entre ses cordes et Attachements). J’en profite pour glisser que le prochain collectif sera publié en avril 2014 et qu’un appel à textes est en cours

Le titre À corps et à cris émane de l’expression « à cor et à cri », il s’agit d’un jeu d’homophonie. Corps et cris, deux termes qui, joints, me semblent évoquer la fessée. Il existe un livre qui porte ce même titre : Être psychanalyste avec les tout-petits en est le sous-titre, il s’agit d’un essai de Caroline Eliacheff. Dans l’eBook de la collection e-ros D/s, la présence du sous-titre Cinq Fessées érotiques évite bien sûr toute confusion.

Les cinq nouvelles proposent deux visions de la fessée : il peut s’agir d’un jeu, d’un geste produit par les circonstances, qui trouble les protagonistes (L’amour badine de Karine Géhin, Électrodynamique quantique haute tension de Désie Filidor et 88-89 de Stéphane Lourmel) ou une punition, qui trouble tout autant celle ou celui qui donne la fessée et celui ou celle qui la reçoit (Le Pensionnat de Gilles Milo-Vacéri et Bonne Fille de Danny Tyran).

J’espère que ces différentes approches trouveront un écho favorable. Il me reste à vous souhaiter une bonne lecture, quel que soit le format choisi (PDF, ePUB ou Mobi). Le téléchargement peut se faire dès à présent sur le site de l’éditeur (http://dominiqueleroy.izibookstore.com/produit/170) et prochainement dans l’ensemble des librairies numériques.

 À corps et à cris, Cinq Fessées érotiques, Collectif, ill. de couverture de Jahyra, éd. Dominique Leroy, coll. e-ros D/s, 1,99€