J’ai lu jusqu’à présent quasiment tout ce que Miss Kat a publié. Une exception avec sa dernière nouvelle publiée aux éd. La Musardine, puisque je n’ai pas reçu de service presse, mais c’est bien l’unique texte que je ne connais pas. C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai lu dès sa parution Pompier volontaire, nouvelle de la collection L’ivre des Sens de L’ivre-Book où j’ai également été publiée.

Une femme pompier sexy : Laura a adopté ce déguisement pour son show de strip-teaseuse

Le texte va crescendo : premières caresses sensuelles dans une cabine d’essayage (« L’aurait-elle mise à genoux en lui demandant de la lécher, Laura se serait exécutée sans poser de question. », p. 4/12), puis, lorsque la danseuse a intégré son rôle et le joue sur scène, au point d’embraser régulièrement son public, elle perd toute retenue et réalise son fantasme. Je ne peux bien évidemment pas vous raconter de quoi il s’agit ! Sachez seulement que c’est très chaud…

Le texte est bien mené, j’en ai grandement apprécié la lecture. La chute est peut-être un peu brutale. Je pense que j’aurais bien aimé une fin légèrement différente… sans doute aurais-je préféré éviter de lire le sarcasme d’une personne. Elle seule, Laura, sait. En tant que lectrice, cette fin me frustre légèrement, même s’il s’agissait d’une fin nécessaire, la stripteaseuse devant garder une part de mystère….

Pompier volontaire, Miss Kat, éd. L’ivre-Book, coll. L’ivre des Sens, 0,99€