Je ne sais plus quand l’auteur m’a adressé un premier morceau du texte qui vient de paraître, nouvelle courte intitulée préalablement Le Dîner. Probablement à la même période que la nouvelle La Chienne, publiée dans Domestiqué(e)s en février dernier, puisque toutes les deux évoquent des relations SM entre un homme jeune et une femme qui le domine. Il y a fort longtemps, c’est certain…Le Dîner était court. Trop pour réaliser une publication. Il fallait soit un autre texte de taille similaire qui puisse y être associé, soit retravailler le texte pour en faire un récit plus long. Ian Cecil a choisi de créer un premier épisode (on pourrait le qualifier ainsi) auquel succède le texte Le Dîner. L’ensemble des deux parties s’intitule donc Initiation d’un soumis dans la petite bourgeoisie.

La deuxième partie, Le Dîner, montre un homme soumis à une femme qui invite ses amies à dîner. L’homme (le narrateur) fait le service à table, et subit de bonne grâce des sévices. La première partie porte pour titre Comment je fus dépucelé par le quatrième âge. Un titre qui donne le ton… Pas de jolie jeune femme en tenue de latex, mais de vieilles dames aux fesses flasques (Jahyra a ainsi préféré s’abstenir d’illustrer ce texte, trop différent de ce qu’elle réalise habituellement pour la collection e-ros D/s.) C’est sanguinolent, écœurant, violent, mais c’est aussi assez cocasse et en définitive j’ai beaucoup ri en lisant cette première partie. On y découvre un jeune homme assez stupide et manipulable, excité par des situations incongrues, comme la toilette de vieilles femmes. Seulement, les vieilles dames sont tout autant excitées par la situation et, armées de tasers, font du jeune homme tout ce qu’elles veulent…

 Initiation d’un soumis dans la petite-bourgeoisie, Ian Cecil, éd. Dominique Leroy, coll. e-ros D/s, 1,49€