Lors d’une fête foraine, dans une tente située à l’écart des autres attractions, deux amies vont voir une bête de foire : un homme au sexe gigantesque. Parce qu’elles ne peuvent s’empêcher de toucher ce qu’elles n’auraient dû que regarder, une malédiction s’abat sur Dinah lorsqu’elle reçoit du sperme de cette monstrueuse verge. Elle est alors prise de frénésie sexuelle, à tel point qu’elle fuit le domicile parental, et, rongée par la honte, pense à se suicider. Elle est retenue par Magdalena qui prend soin d’elle. Un peu sorcière, elle l’entraîne dans un sabbat où un esprit lui apparaît. Il faudrait ne pas avoir honte, et au contraire accepter sa nature féminine, pour mieux se soustraire de l’emprise de ce charme. Dinah devient alors strip-teaseuse dans une boîte.

Le tome 1 se termine sur une macabre mise en scène destinée à Magdalena…

BD pornographique au scènario assez maigre, Alraune (ce qui signifie mandragore, plante sexuelle par excellence) ne lésine pas sur les gros plans anatomiques. Une BD entièrement en couleurs, traduite de l’allemand, qui doit sortir le 14 juin prochain.

Alraune, t.1, Toni Greis et Robi, éd. Dynamite, coll. Canicule, 17,90€