Nathalie-bonnes-oeuvres-ChocolatCannelleJe parle beaucoup des publications de la collection e-ros de manière générale. Mais avec cette prochaine publication, celle de Nathalie et ses bonnes œuvres, il est naturel que je m’exprime davantage encore : à la promotion globale de la collection s’ajoutent mes mots d’auteur.

Alors Nathalie, bien sûr, je vous en ai déjà un peu parlé. Le texte est écrit depuis un an. Je l’avais commencé à l’automne 2013, suite à ma participation comme bénévole pour la collecte de la banque alimentaire. C’est de là que tout est parti : le supermarché, des bénévoles avec leur gilet, des caddies remplis de produits et les destinataires des produits. Les bénévoles sont majoritairement des retraités. J’étais donc une des plus jeunes bénévoles… Et je me suis demandé ce que donnerait une collecte avec une femme pulpeuse. Les hommes, au lieu de détourner le regard, pour éviter de prendre le flyer sur lequel sont indiqués les produits recherchés, seraient davantage intéressés, peut-être ? Et si le physique avantageux d’une jeune femme servait des desseins humanitaires ? Et si ? Bref, la machine s’est emballée, j’ai créé le personnage de Nathalie, de sa mère (c’est elle normalement, la retraitée bénévole) Gabrielle, d’Alain, qui devine le potentiel de Nathalie et compte bien l’exploiter, du Dr Grignoux, dentiste de son état, patron de Nathalie, homme proche de la retraite qui a le béguin pour la belle, les bénéficiaires de l’aide alimentaire bien sûr, dont Jojo qui tient à remercier personnellement Nathalie, etc.

Le livre numérique paraîtra le 20 février. Il sera disponible en ePUB, PDF et Mobi/Kindle, au prix de 2,99€. Le texte n’a pas l’envergure d’un roman, mais il est nettement plus développé que les courtes nouvelles que j’ai l’habitude d’écrire. Vous pouvez le précommander sur cette page : http://www.dominiqueleroy.fr/produit/208  et, le jour de la publication, vous recevrez un lien pour télécharger l’eBook.