Nathalie-bonnes-oeuvres-ChocolatCannelleVous avez pu lire un premier court extrait de Nathalie et ses bonnes œuvres sur cette page. Je vous propose aujourd’hui, c’est à dire à trois jours de la publication du livre, un nouvel extrait, cette fois-ci emprunté au chapitre 7. En vous rappelant que Nathalie et ses bonnes œuvres est en précommande sur cette page et sera téléchargeable à compter du 20 février au même endroit et dans d’autres libraires numériques.

Mireille s’empourpra davantage. Depuis combien de mois espérait-elle en secret qu’Alain se souciât d’elle ? L’entrée en matière était inattendue, cavalière même, mais lorsqu’on avait passé cinquante ans, comment s’offusquer d’une telle proposition ? Ne l’avait-il pas invité à dîner ? C’était plus que n’en faisaient la plupart des hommes qu’elle avait rencontrés ces dix dernières années.

Mireille accepta donc avec entrain et soupira d’aise en se souvenant qu’elle s’était épilée trois jours plus tôt. Ses dessous n’étaient certes pas très frais, mais pouvaient encore donner le change.