Après avoir évoqué la genèse du titre, avoir placé un premier puis un second extrait, je peux annoncer que Nathalie et ses bonnes œuvres est officiellement paru.

Je ne sais jamais très bien quoi dire de mes textes. Mis à part que leur écriture me fait rire. Celui-là réussit aussi à me faire rire quand je le relis. Le pitch est un peu long, je me demande si je n’ai pas été plus inspirée avec les deux lignes qui figurent sur la newsletter de la maison d’édition, qui sera envoyée demain normalement. C’est d’ailleurs ce que j’ai écrit sur cette newsletter qui est repris sur l’annonce de la nouvelle publication, en page d’accueil. Autrement dit, ceci :

Nathalie-ChocolatCannelle

Je n’ajoute rien d’autre, si ce n’est que je souhaite une bonne lecture aux personnes qui auront envie de s’intéresser à mon travail… enfin à cette histoire !

Nathalie et ses bonnes œuvres, ChocolatCannelle, éd. Dominique Leroy, coll. e-ros & ceteri, 2,99€