Shooting-MonaRoman K. signe un troisième texte dans la collection e-ros : Shooting Mona. Le roman, adressé en même temps que Les Trips insulaires de Carline, a donc (puisque ce titre, rappelez-vous, a été publié il y a un an et demi) séjourné longtemps sur mon ordinateur. Entre temps a été publié Tulle doré, il y a tout juste un an.

Shooting Mona s’est d’abord appelé Sweet Mona, puis Mona tout court, avant de se transformer, il n’y a que très peu de temps en Shooting Mona. Mona, c’est bien sûr le prénom de l’héroïne. Shooting est explicite : Mona est modèle photo et il va s’agir, dans ce roman, des différents « shootings » auxquels elle prend part, d’une manière très particulière… Si ses premières expériences sont sages, les suivantes deviennent de plus en plus osées. Au final, il n’est peut-être même plus besoin de photographies, tout est dans l’acte…

Roman K. a de nouveau choisi une héroïne forte qui entraîne avec elle le lecteur au fil des expériences qu’elle mène, délicieusement perverses, presque candidement perverses. Le texte est rythmé et excitant.

L’illustration de couverture a été réalisée par Denis, qui a bien rendu l’ambiance d’une série de photographies où Mona s’est masturbée devant l’œil du photographe…

Shooting Mona, Roman K., éd. Dominique Leroy, coll. e-ros & ceteri, 4,99€