Honneurs-SophieJe vous ai parlé de l’auteur, Jean-Luc Manet, à l’occasion de la lecture de Haine 7.
Le recueil de nouvelles érotiques, le tout premier dans cette veine, qu’il publie aux éditions Dominique Leroy, dans la collection e-ros & bagatelle, sort aujourd’hui. Il s’agit des Honneurs de Sophie.
Le personnage principal, Sophie bien sûr, a pour habitude de raconter au narrateur les différentes aventures qui surviennent ou plutôt qu’elle provoque. Elle est piquante et taquine. C’est un personnage presque palpable (au sens figuré, bien qu’au sens propre ce soit aussi le cas et j’ôte alors le mot « presque » devenu inutile…), l’amie fantasque que l’on rêverait d’avoir, celle qui nous livrerait des anecdotes de sa vie pour nous faire fantasmer. Un caractère fort.
Ces nouvelles ont été pour moi une de mes meilleures découvertes  faites venant d’un auteur que je ne connaissais pas encore (je n’ai lu Haine 7 qu’ensuite, et j’avoue que je préfère le climat décontracté des nouvelles érotiques aux écrits oppressants). Honneurs-Sophie-audio
Ce sont quatre petites histoires, légères et émoustillantes, qui sont contées dans Les Honneurs de Sophie ; le ton est vif, badin ; la lecture en est si agréable, si facile à faire à haute voix que Les Honneurs de Sophie se décline aussi en livre audio mp3. Les textes de manière générale ne se prêtent pas tous aisément à une lecture orale, de par leur style, leur composition et, en l’occurrence, j’ai trouvé cet enregistrement très agréable à réaliser. Un très court extrait ici :L’illustration de couverture a été réalisée par Virgilles. Elle représente une des aventures de Sophie, dans un magasin de chaussures. L’histoire la plus courte du recueil, celle qui est arrivée en complément des autres, alors que les quatre premiers textes devaient constituer le livre même.
Déjà dans le recueil collectif Rondes et sensuelles, Tess, l’illustrateur, avait choisi de représenter une des nouvelles qui se déroulait dans un magasin de chaussures. Inspirant, cette scène où un homme courbé aux pieds de sa cliente essaie délicatement d’enfiler une chaussure (ou, dans les cas des Honneurs de Sophie, une botte) ? Le symbolisme érotique est évidemment très fort, d’où sans doute le choix porté vers cette scène.
Si vous aimez Les Honneurs de Sophie, vous aimerez sans aucun doute la nouvelle de Jean-Luc Manet qui paraîtra en juillet dans le recueil collectif Fantasmes 1. J’en reparlerai bientôt !
 .
Les Honneurs de Sophie, Jean-Luc Manet, éd. Dominique Leroy, coll. e-ros & bagatelle, 1,99€