Toute-une-semaineLe roman d’Angélique Fontaine a connu une phase assez importante de réécriture. Tel qu’il se présentait initialement, le roman comportait des chapitres que j’ai préféré voir supprimés : une scène de viol qui n’avait rien à faire selon moi dans un récit de vacances sensuelles et une scène avec un adolescent. Le roman a donc été remodelé, quelques chiffres ont été bouleversés et l’auteure a écrit un prolongement, un chapitre qui se divise en une scène inquiétante et une scène romantique.

Toute une semaine est le premier roman d’Angélique Fontaine. Il relate une semaine de vacances offertes par Chris à la narratrice, sa compagne, pour son anniversaire. Les vacances se déroulent dans une île, à l’hôtel. Le site est paradisiaque. Le séjour comprend une particularité, une formule « sensuelle ». C’est à dire ? Chaque jour apporte son lot d’expériences, que celles-ci soient programmées ou pas par l’hôtel…

Toute-une-semaine-citation

Après-demain, c’est l’été. Il commence dans la collection e-ros avec ce roman à la fois exotique et très proche. Si le lieu de la destination est lointain, les réflexions de la narratrice, ses envies, ses craintes sont au contraire familiers à chacun. Le temps verbal utilisé (le présent, majoritairement) et l’expression presque brute des pensées et des faits nous place au cœur de l’action.

L’illustration de couverture est de Chairminator.

Toute une semaine, Angélique Fontaine, éd. Dominique Leroy, coll. e-ros & bagatelle, 4,49€