Je connais Corpus Delecta depuis plus d’un an. Tout a commencé avec cette auteure lors de la décision de publication de son premier titre, Shéhérazade 2.0. Récemment, elle a publié Les Talons rouges, un recueil de lettres érotiques, toujours dans la collection e-ros (mais elle a fait aussi un passage aux éditions HQN avec un autre titre).

J’avoue que plus les textes s’enchaînent, plus j’aime sa plume. Le Club est mon texte préféré. Il est réellement envoûtant. Il a un rythme particulier, notamment grâce aux répétitions, aux anaphores… il est mélodique (ce n’est pas pour rien que l’héroïne se prénomme Mélodie et qu’il y a de nombreuses références à la musique) ; cela a été un réel plaisir de le mettre en voix pour un livre audio mp3 paru en même temps que le livre numérique. (Vous pouvez en écouter un extrait sur la page du livre audio, sur le site des éd. Dominique Leroy : je le précise parce qu’on m’a demandé récemment si on pouvait écouter ma voix avant d’acheter un livre audio.)

Bandeau-EDL-LeClub-eBook+audio

Mélodie est attirée, happée par un homme qui devient toute sa vie, toutes ses envies, tout son horizon, avant que le club n’écarte son rideau… D’un magasin de chaussures à un loft, d’un loft à un club libertin. D’une vie sage à l’érotisation de sa vie. Cette histoire après tout fort simple est néanmoins fascinante : Corpus Delecta réussit à inclure le lecteur, à l’immerger, à le faire ressentir les émotions de Mélodie. Fort simple, mais très bien mené ; on tremble, on palpite, on est à l’unisson de cette jeune femme.

Le Club, Corpus Delecta, ill. de couverture de Tonino della Bianca, éd. Dominique Leroy, coll. e-ros & bagatelle (1,99€ le livre numérique en format ePUB, Mobi/Kindle ou PDF) et e-ros audio (3,99€ le livre audio en format mp3)