Guide-Paris-libertinJ’avais apprécié le précédent ouvrage de Marc Lemonier portant sur les maisons closes. Ce Guide historique du Paris libertin, publié également aux éditions La Musardine (les volumes se ressemblent d’ailleurs beaucoup) est aussi un volume d’une grande qualité. Publié il y a déjà quelques semaines, ce livre à la couverture rose offre un panorama complet, quartier par quartier, et même rue par rue de manière assez scrupuleuse, de la vie érotique et libertine de la capitale. On y trouve les adresses anciennes de maisons de passe, de librairies spécialisées, de sex-shops, de cafés où travaillaient des serveuses peu farouches, et puis beaucoup d’anecdotes, qu’il s’agisse de petits événements survenus sous la royauté ou de petites histoires du début du XXe siècle. Ces petites anecdotes donnent du sel au propos et sont très divertissantes.

Une petite anecdote située page 254 que je recopie, comme exemple de ce que l’on peut trouver dans ce livre :

« Colette, nue au Moulin Rouge
Colette se donna en spectacle sur la scène du Moulin Rouge en compagnied e son amie Missy, le 28 novembre 1906, ce qui provoqua un énorme scandale. Missy, travestie en homme, interprétait le rôle d’un savant qui découvrait une momie, Colette, et lui ôtait ses bandelettes. Quand la momie était nue, les deux personnages s’enlaçaient en une étreinte que rendait extraordinairement scandaleuse ce que le Tout-Paris savait des deux interprètes. La presse du lendemain cria à l’outrage, contraignant la direction du Moulin Rouge à faire interpréter le rôle du savant par le comédien Georges Wague. Le spectacle n’en fut pas moins interdit. […] »

Le tout est accompagné de nombreuses photographies ainsi que de références : films, livres. Ce guide est à la fois érudit et divertissant, et c’est un très beau volume.

Guide historique du Paris libertin, Marc Lemonier, éd. La Musardine, 19,90€