Quick-ChangeThéo Kosma m’a proposé de lire la nouvelle Quick Change, qu’il qualifiait de courte et de légère. Le texte fait 71 pages sur ma liseuse, il est donc assez rapide à lire entre deux plus gros volumes.

La magie et le sexe sont-ils conciliables ? C’est la question que se pose Léa, jeune fille qui étudie la magie depuis son enfance et qui s’est découvert depuis son adolescence une passion pour le sexe – surtout pour le cunnilingus. Elle aime être sucée et le revendique. Les jeunes gens avec lesquels elle révise dans sa chambre (ou dans la leur) disposent de peu de temps pour la satisfaire, d’autant que Léa n’aime que le sexe en étant déshabillée. Heureusement, il y a le numéro du »quick change », quand une femme, sur scène, change en un tour de main de vêtements. Ce tour, elle a besoin de l’apprendre, pour son futur métier, mais aussi pour pallier les retours inopinés des parents…

Cette nouvelle est originale. Elle est très soft, on s’attarde plus sur les réflexions sur la sexualité de Léa que sur les scènes de sexe à proprement parler.

Quelques points négatifs : j’ai trouvé trop longue la conversation des deux amies au chapitre 2. Cette conversation me semble aussi assez factice. Dans ce même chapitre (mais d’autres cas se présentent ailleurs), je relève une surabondance de compléments circonstanciels en tête de phrase. Page 11, par exemple (les phrases se suivent l’une l’autre) : « à son sens »/ »pour tout dire »/ »du jour où elle vécut cela »/ »dès lors ». L’organisation du discours me semble ainsi pas assez naturelle, un peu trop soucieuse de présenter une succession temporelle et un aspect logique.

La chute du texte est bien trouvée, elle est inattendue et amusante. C’est réussi.

Vous pouvez lire des extraits de Quick change sur le site de l’auteur : http://plume-interdite.com/sexe-magie/ et http://plume-interdite.com/magicien-sexy-prestidigitation/

Quick Change n’est pas présent sur la page Amazon de l’auteur. Il est noté « à paraître » ici : http://plume-interdite.com/les-livres/