blanche-neige-3-fille-chevelureAprès deux BD consacrées à Cendrillon (dont une que j’ai lue), Trif s’intéresse au conte de Blanche-Neige en trois volumes publiés aux éditions Tabou.

Premier tome : La reine vénéneuse. Deuxième tome : La princesse aux sept nains. Le troisième tome vient de paraître, il s’agit de La fille à la chevelure magique, expression qui désigne Raiponce : les univers des deux contes s’emmêlent en effet.

Je n’ai pas lu les deux premiers tomes de cette série, pastiche érotique du conte des frères Grimm, mais n’ai eu aucune difficulté à suivre le fil de l’histoire. Blanche-Neige et la reine – cette dernière étant belle de corps, vilaine d’esprit – sont prisonnières du prince Philippe, qui ne pense qu’au sexe. Elles s’enfuient ensemble du château pour libérer Raiponce. Mais reine et princesse se détestent et ne peuvent s’allier longtemps…

A cela s’ajoutent sept nains (ou plutôt six et un frère adoptif, Simplet), deux gardes qui ne comprennent que des vulgarités, une Raiponce nymphomane, deux suivantes aux ordres de Blanche-Neige, un charme magique qui endort Blanche-Neige (ah oui, tout de même, le conte est respecté dans ses grandes lignes), une promesse de dépucelage des nains, un baiser d’amour pur (mais pas entre les personnages que l’on croit), et tout est bien qui finit bien.

extrait-blanche-neige

Les dessins me ravissent (j’avais déjà beaucoup apprécié l’album Cendrillon), les couleurs aussi, l’histoire abracadabrante sans doute un peu moins, mais cela reste agréable à lire (et surtout très  beau à voir) et grandement amusant.

Un extrait de la BD à lire ici : http://parutions.tabou-editions.com/BD/BLANCHE-NEIGE%203/Blanche-Neige3-Extrait.pdf

Blanche-Neige 3, La fille à la chevelure magique, scénario et dessins de Trif, couleurs d’Andrea Celestini, textes de Master Tabou, éd. Tabou, 15€